"Je crois à l’esthétique des visières. Notre foie est très beau. Et tous nous, nous avons un pancréas. Maintenant, je suis en train de travailler sur ceci : des natures mortes et corrompues. On nous a appris a rejetter tout ce qui n’est pas dans les normes et je crois que le plus grave n’est pas l’image, mais la societé qui les génère. Si les images que je fais font réagir les personnes contre cette problématique, ça c’est quelque chose d’importante. Il n’importe pas qu’on n’achète pas l’œuvre, ou qu’elle leur semble horrible. Au moins si une seule fois ils se rendront compte qu’il existe une autre chose à laquelle ils sont habitués, et on peut accpeter et respecter le simple fait qu’il y a des choses différentes, voilà ce qui est important. À cause de ces différences on a tué le gens, on a fait des guerres, on a exterminé, il ne peut pas être possible. Je me nie à être partie de cette esthétique qui me rend malheureux. Nous devons créer nos propres normes esthétiques."