"Beaucoup de fois l’œuvre arrive à faire de choses qu’on en peut pas mesurer avec des mesures geometriques ; ce sont ces pouvoirs invisibles qui connectent l’image avec l’individu quand celui ci l’observe : l’image peut le déranger ou plaisir. Je crois dans un moment où la societé est beurrée d’autant images, si on ne fait pas d’iamges choc, qui détraquent, simplement elles se perdent dans la marée d’images qui circulent autour du monde"